TYMPAN DU JUGEMENT DERNIER

  • ALTMAN (Charles F), "Interpreting Romanesque Narrative : Conques and the Roland", Olifant, tome 5, 1977-1978, p. 4-28.
  • BALIAZINA-DUPIN (Tatiana), Le tympan de Conques. L'enseignement cathare sur le bien et le mal (XIIe), Mémoire de maîtrise d'histoire de l'art, Dijon, Université de Bourgogne, 2002-2003, 111 p.
  • BALSAN (Louis), "L'inscription arabe du tympan de l'église de Conques", Procès-verbaux des  séances de la Société des lettres, sciences et arts de l'Aveyron, tome XXXVII, 1954-1958, (séance du 17 octobre 1957), p. 339.
  • BALSAN (Louis), SURCHAMP (Dom Angelico), "Nouvelles hypothèses sur le tympan", Rouergue roman, [La Pierre-qui-Vire], Zodiaque, 1963, p. 29-35.
  • BALSAN (Louis), "Le déplacement du tympan de l'abbatiale de Conques", Procès-verbaux des séances de la Société des lettres, sciences et arts de l'Aveyron, tome XLIV, 1984, 2e fascicule, p. 278-279.
  • BASCHET (Jérôme), Les Justices de l'au-delà. Les représentations de l'enfer en France et en Italie (XIIe-XVe siècle), [Rome], Ecole française de Rome ; Palais Farnèse, 1993, p. 146-163, 545-547.
  • BELTZ (Dagmar), Das Tympanon von Sainte-Foy in Conques, mit seiner Darstellung des Weltgerichts, Diplôme d'histoire de l'art, Tübingen, Université Eberhard-Karls, 2004, 85 p.
  • BONNE (Jean-Claude), L'espace roman : le Jugement dernier du tympan de Conques, Thèse de doctorat, 3e cycle, Paris X, 1980.
  • BONNE (Jean-Claude), L'art roman de face et de profil : le tympan de Conques, [S.l.], Le Sycomore, 1985, 361-XVI p. de pl. - (S.F.I.E.D. / Féodalisme).
  • BONNE (Jean-Claude), "Organisation architectonique et composition plastique des tympans romans : les modèles de Conques et d'Autun", Artistes, artisans et production artistique au Moyen Age, Colloque international, C.N.R.S., Université de Rennes II-Haute-Bretagne, 2-6 mai 1983, vol. II. Commande et travail, Paris, Picard, 1987, p. 185-198, 199-202.
  • BOUSQUET (Jacques), "Les nimbes à anagramme : origines et brève fortune d'un motif roman", Les Cahiers de Saint-Michel de Cuxa, juillet 1980, n°10, 22 p.
  • BOUSQUET (Jacques), "Le geste du bras droit levé du Christ de Conques et sa place dans l'iconographie : structure ou histoire", Les Cahiers de Saint-Michel de Cuxa, juillet 1987, n°18, p. 125-147, 8 p. de pl.
  • BOUSQUET (Jacques), "Enfer et Paradis au tympan de Conques : réflexions complémentaires", Enfer et Paradis : l'au-delà dans l'art et la littérature en Europe, Les Cahiers de Conques, n°1, mars 1995, p. 53-65.
  • BOUSQUET (Abbé Louis), "L'énigme architectonique du Portail de Conques", Revue du Rouergue, octobre-décembre 1947, n°4, p. 491-502 (Compte-rendu bibliographique par F. Salet, dans Bulletin monumental, tome CVI, 1948, p. 169-172).
  • BOUSQUET (Louis), Le Jugement dernier au Tympan de l' Église Sainte-Foy de Conques, Rodez, Carrère, 1948. 82-12 p. de pl. - (Études d'histoire et d'archéologie rouergates).
  • BRÉHIER (Louis), "L'École romane de sculpture auvergnate et le portail de Conques-en-Rouergue", Actes du Congrès d'histoire de l'art, t. 11, 1921, p. 464-478.
  • CASTINEIRAS (Manuel), « Da Conques a Compostella : retorica e performance nell'era dei portali parlanti », Medioevo : Immagine e Memoria, Atti del XI Convegno Internazionale di Studi (Parma, 23-28 settembre 2008), Milan, Electa, 2009, p. 235-251.  
  • CAUSSE (Louis), "La question du déplacement du tympan de Conques", Enfer et Paradis : l'au-delà dans l'art et la littérature en Europe, Les Cahiers de Conques, n°1, mars 1995, p. 79-92.
  • CONSTANS (Marius), "Conques : église de Sainte-Foy", Mémoires de la Société des lettres, sciences et arts de l'Aveyron, tome treizième, 1881-1886, p. 207-211.
  • DE COSTER (François), "Pour une relecture des inscriptions du tympan de l'abbatiale de Conques", Etudes aveyronnaises, Recueil des travaux de la Société des lettres, sciences et arts de l'Aveyron, 2010, p. 295-327.
  • DENNY (Don), "The Date of the Conques Last Judgment and Its Compositional Analogues", Art Bulletin, t. LXVI, 1984, p. 7-14.
  • DEYRES (Marcel), "Le portail occidental de Sainte-Foy de Conques", Bulletin de la Société des Antiquaires de France, 1969, p. 194-202.
  • DUBOIS (F. H.), "Un des sommets de la sculpture romane : le tympan de Conques", Revue de la Solidarité, carrefour des traditions et de l'actualité, n°25, octobre-décembre 1957, p. 562-564.
  • DUMEZ (Hervé), "La sociologie de la parole et le tympan de Conques", Le Libellio d'Aegis, automne 2010, vol. 6, n° 3, p. 5-11.
  • FAU (Jean-Claude), "L'ange à l'encensoir à Sainte-Foy de Conques et à Saint-Jacques de Compostelle", Enfer et Paradis : l'au-delà dans l'art et la littérature en Europe, Les Cahiers de Conques, n°1, mars 1995, p. 71-77.
  • FAU (Jean-François), "A propos de l'inscription en caractères coufiques sur l'ange sonneur d'olifant au tympan de Sainte-Foy de Conques", Enfer et Paradis : l'au-delà dans l'art et la littérature en Europe, Les Cahiers de Conques, n°1, mars 1995, p. 67-70.
  • FAVREAU (Robert), MICHAUD (Jean), LEPLANT (Bernadette), Corpus des inscriptions de la France médiévale : 9. Aveyron, Lot, Tarn, Paris, Ed. du C.N.R.S., 1984, p. 17-25.
  • GIRIN (Jacques), "Le regard béotien. A propos du tympan de l'église Sainte Foy de Conques", Le Libellio d'Aegis, automne 2010, vol. 6, n° 3, p. 13-22.
  • HARMEL (Jean-Régis), Le Tympan de Conques en détail, [S.l.], Intediprint, 1998, 29 p.
  • HUANG (Lei), « Le Maître du tympan de l'abbatiale Sainte-Foy de Conques » : état de la question et perspectives », Etudes aveyronnaises. Recueil des travaux de la Société des lettres, sciences et arts de l'Aveyron, 2014, p. 87-100.  
  • KAWA-TOPOR (Xavier), La fin des temps sonnerait-elle sur le parvis de Conques ?, Toulouse, Le pérégrinateur éditeur, [s.d], dépliant.
  • KENDALL (Calvin B.), "The Voice in the Stone : the Verse Inscriptions of Ste-Foy of Conques and the Date of the Tympanum", Hermeneutics and medieval culture, Albany, State university of New York Press, 1989, p. 163-182.
  • LANÇON (Pierre), "Quand l'érudition parisienne s'intéressait au tympan de Conques (1725-1726)", Conques Info, n ° 49, juillet-août 2009, p. 3-4.
  • LANÇON (Pierre), « A la recherche d'une représentation graphique du tympan de Conques », Conques Info, n° 63, novembre-décembre 2011, p. 3. 
  • LOLI (Alessandra), Il timpano del Giudizio universale a Conques-en-Rouergue (Aveyron), Università degli studi di Firenze, Facoltà di lettere e filosofia, corso di laurea in storia e tutela dei beni artistici, 2008-2009, 77p. 
  • MARINO (Beatriz), "Sicut in terra et in infermo : la portada del juicio en Santa Maria de Tudela", Archivo espanol de arte, 1989 (avril-juin), n° 246, p. 157-168.
  • PASTOUREAU (Michel), CUNILLÈRE (Vincent), « Conques, Eglise Sainte-Foy », Tympans et portails romans, Paris, Seuil, 2014, p. 68-87.  
  • PHALIP (Bruno), "Le tympan de Sainte-Foy de Conques, la sculpture romane et la classe chevaleresque en Auvergne", Revue d'Auvergne, tome 105, 1991, n°4, p. 265-282.
  • POUX (Nathalie), "Une représentation du tympan de Conques au début du XVIIIe siècle", Revue du Rouergue, hiver 1995, n°44, p. 487-497.
  • POUX (Nathalie), "Regards sur le tympan de Conques au début du XVIIIe siècle", Bulletin Monumental, tome 159-III, 2001, p. 239-242.
  • PRADALIER (Henri), « Tympan de Conques. Un impressionnant Jugement dernier », Midi-Pyrénées patrimoine, Le Rouergue roman, n° 31, automne 2012, p. 46-51. 
  • RASCOL (Abbé Marcel), "Le portail de Sainte-Foy de Conques : sa disposition primitive (essai de restitution)", Bulletin de la Société archéologique du Midi de la France, 2e série, tome V, 1942-1945, 15 p, (Compte-rendu bibliographique par F. Salet, dans Bulletin monumental, tome CVI, 1948, p. 169-172).
  • SAUERLÄNDER (Willibald), "Omnes perversi sic sunt in tartara mersi. Skulptur als Bildpredigt. Das Weltgerichtstympanon von Sainte-Foy in Conques", Jahrbuch der Akademie der Wissenschaffen in Göttingen, 1979, p. 33-47 (réédition en 1999).
  • SAUERLÄNDER (Willibald), "Nisi transmutetis mores. Riflessioni sull ambiguità dell iconografia romanica", Wiligelmo e Lanfranco nell' Europa romanica, Modena, Panini, 1989, p. 151-154.
  • SAUGNIEUX (J), "Culture monastique et culture cléricale. Les inscriptions du tympan de Conques", Cultures populaires et cultures savantes en Espagne du Moyen Age aux Lumières, Paris,1982, p. 92-101.
  • SÉGURET (Pierre), "Message, mystère ou secrets du tympan de Conques", Procès-verbaux des séances de la Société des lettres, sciences et arts de l'Aveyron, tome XLVI, 2e fascicule, 1992, p. 361-369.
  • SÉGURET (Pierre), "Le dévoilement : Enfer voilé, Paradis dévoilé. Interprétation des messages iconographiques du tympan de Conques", Enfer et Paradis : l'au-delà dans l'art et la littérature en Europe. Les Cahiers de Conques, n°1, mars 1995, p. 93-102.
  • SÉGURET (Pierre), Conques. Contemplation du  tympan, [S.l.], [Pierre Séguret], 2004, 113 p.
  • SUAU (Jean-Pierre), "Les filets du diable dans l'Enfer de Conques", Etudes aveyronnaises, recueil des travaux de la Société des lettres, sciences et arts de l'Aveyron, 2000, p. 169-192.
  • SURCHAMP (Dom Angelico), "A propos de quelques portails romans [tympan de Conques]", Zodiaque, n°166, octobre 1990, p. 2-17.
  • WERWIE (Katherine), Visions Across the Gates : The Tympanum of saint Foy at Conques and Perspectives on the Afterlife, Thèse d'Histoire de l'art, New York, Barnard College of Columbia University, 2014, p. 48 p.  
  • YOO (Woosook), Das Tympanon von Conques, Untersuchungen zur Form, Funktion und Ikonographie, Diplôme de maître ès arts, Düsseldorf, Université Heinrich-Heine, 2004, 71 p., + un album de photographies.
  • Conques, le trésor aux trésors [tympan du Jugement dernier], Rodez, Sagamania, 1990, [24] p.
  • [Description: Revenir à l'introduction] Tympans romans, [La Pierre-qui-Vire], Zodiaque, 1964, planches 54-75. - (Les Points cardinaux ; 10)